Anciens Grades

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Anciens Grades

Message par Robic le Dim 2 Avr - 15:43

La Marine royale de l'Ancien Régime avait une structure de grades différente de l'actuelle, fixée progressivement au XVIIe siècle, notamment sous le mandat du cardinal de Richelieu, grand-maître de la navigation, et celui de Jean-Baptiste Colbert, secrétaire d'État à la marine.
De Colbert à la réforme de 1786Amiral de France : l'amiral de France était le titulaire d'un grand office de la couronne de France et n'exerçait pas de commandement effectif sur les opérations navales.
• Vice-amiral de France : les vice-amiraux de France étaient titulaires d'un office et non d'un grade, mais cet office constituait la plus haute dignité qu'un officier de marine pouvait obtenir. À de rares exceptions près, les vice-amiraux ne commandaient pas d'opération navale en raison de leur âge élevé.
• Lieutenant général des armées navales : les lieutenants généraux occupaient le plus important grade de la hiérarchie des officiers de marine.
• Chef d'escadre : les chefs d'escadre occupaient le premier grade d'officier général.
• Capitaine de vaisseau : les capitaines de vaisseau occupaient un grade du « Grand corps », responsable des plus importants bâtiments de la flotte.
• Capitaine de vaisseau et de port : les capitaines de vaisseau et de port étaient des officiers d'administration, chargés de la gestion des installations à terre de la marine.
• Capitaine de frégate : les capitaines de frégate appartenaient au Grand corps. Le grade fut supprimé en 1752.
• Lieutenant de vaisseau : les lieutenants de vaisseau appartenaient au Grand corps, chargé du commandement d'unités légères ou dans l'état-major des bâtiments importants.
• Lieutenant de vaisseau et de port : les lieutenants de vaisseau et de port étaient, comme les capitaines de vaisseau et de port, des officiers d'administration.
• Capitaine de brûlot : les capitaines de brûlot appartenaient aux « grades intermédiaires » créés pour constituer une possibilité d'avancement aux officiers « bleus » qui n'étaient pas issus de la formation du Grand corps.
• Enseigne de vaisseau : les enseignes de vaisseau appartenaient au Grand corps.
• Enseigne de vaisseau et de port : les enseignes de vaisseau et de port étaient, comme les capitaines de vaisseau et de port, des officiers d'administration.
• Lieutenant de frégate : les lieutenants de frégate appartenaient aux « grades intermédiaires » créés pour constituer une possibilité d'avancement aux officiers « bleus » qui n'étaient pas issus de la formation du Grand corps.
• Capitaine de flûte : les capitaines de flûte appartenaient aux « grades intermédiaires » créés pour constituer une possibilité d'avancement aux maîtres pilotes.
• Garde de la Marine : les gardes de la Marine étaient des officiers en formation, destinés à intégrer le Grand corps. Parmi les gardes de la Marine (ou garde-marines), on distinguait les gardes du pavillon, qui constituaient théoriquement l'élite du grade.
• Maître amiral : les maîtres amiraux sont les officiers maistranciers des spécialités de la manœuvre, du pilotage et de l'artillerie navale affectés à bord d'un navire amiral.
• Maître vice-amiral : les maîtres amiraux sont les officiers maistranciers des spécialités de la manœuvre, du pilotage et de l'artillerie navale affectés à bord d'un navire ou commande un vice-amiral.
• Maître : officier maistrancier de haut rang, spécialiste dans six filières (manœuvriers, pilotes, canonniers, charpentiers, calfats, voiliers).
• Premier maître/pilote/canonnier/charpentier/calfat/voilier.
• Second maître/pilote/canonnier/charpentier/calfat/voilier.
• Aide pilote/canonnier/charpentier/calfat/voilier.
• Contre maître ou patron de chaloupe.
• Quartier maître ou patron de canot.

De 1786 à 1791
En 1786, la hiérarchie des grades fut révisée pour supprimer la différence entre le Grand corps et les grades intermédiaires.
• Amiral de France : l'amiral de France était le titulaire d'un grand office de la couronne de France et n'exerçait pas de commandement effectif sur les opérations navales.
• Vice-amiral de France : les vice-amiraux de France étaient titulaires d'office et non d'un grade, mais cet office constituait la plus haute dignité qu'un officier de marine pouvait obtenir. À de rares exceptions près, les vice-amiraux ne commandaient pas d'opération navale en raison de leur âge élevé.
• Lieutenant général des armées navales : les lieutenants généraux occupaient le plus important grade de la hiérarchie des officiers de marine.
• Chef d'escadre : les chefs d'escadre occupaient le premier grade d'officier général.
• Capitaine de vaisseau : les capitaines de vaisseau étaient responsables des plus importants bâtiments de la flotte.
• Major de vaisseau : les majors de vaisseau étaient nommés parmi les lieutenants de vaisseau anciens pour occuper les fonctions de second à bord des plus importants bâtiments de la flotte.
• Lieutenant de vaisseau : les lieutenants de vaisseau étaient chargés du commandement d'unités légères ou dans l'état-major des bâtiments importants. Les anciens enseignes de vaisseau et une partie des capitaines de brûlot furent intégrés au grade de lieutenant de vaisseau en 1786.
• Lieutenant de port : les lieutenants de port étaient des officiers d'administration remplaçant les lieutenants de vaisseau et de port.
• Sous-lieutenant de vaisseau : les sous-lieutenants de vaisseau étaient les anciens lieutenants de frégate et les anciens capitaines de flûte, rassemblés dans un même grade.
• Sous-lieutenant de port : les sous-lieutenants de port étaient des officiers d'administration remplaçant les enseignes de vaisseau et de port.
• Élèves de la Marine : les élèves de la Marine étaient des officiers en formation, destinés à faire carrière dans la hiérarchie des officiers de vaisseau ou des officiers de port.
• Maître vice-amiral : les maîtres amiraux sont les officiers maistranciers des spécialités de la manœuvre, du pilotage et de l'artillerie navale affectés à bord d'un navire ou commande un vice-amiral.
• Maître : officier maistrancier de haut rang, spécialiste dans six filières (manœuvriers, pilotes, canonniers, charpentiers, calfats, voiliers).
• Premier maître/pilote/canonnier/charpentier/calfat/voilier.
• Second maître/pilote/canonnier/charpentier/calfat/voilier.
• Aide pilote/canonnier/charpentier/calfat/voilier.
• Contre maître ou patron de chaloupe.
• Quartier maître ou patron de canot
avatar
Robic

Messages : 14
Date d'inscription : 02/04/2017
Localisation : Paris

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum